Travailler avec les collectivités territoriales, un moyen de valoriser les compétences de sociologues

Shani Galland est chargée de projet du Conseil départemental de Loire-Atlantique auprès de la conférence des financeurs en prévention de la perte d’autonomie. Cette conférence est une instance issue de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement. Elle « a pour objectif de coordonner dans chaque département les actions de prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus et leurs financements dans le cadre d’une stratégie commune. Depuis l’entrée en vigueur de la loi pour l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (dite loi ELAN) en 2019, la conférence des financeurs est compétente en matière d’habitat inclusif pour les personnes en situation de handicap et les personnes âgées ». [[1]][[2]]

Un parcours de l’université vers l’expertise et la médiation publique au service des collectivités

Ancienne étudiante en sociologie, elle a écrit deux mémoires dans le cadre du Master recherche. Le premier avait pour objet les questions d’identité professionnelle et le sens du travail au sein d’une agence de communication. Son second mémoire porte sur un sujet tout autre, celui de la franc-maçonnerie et comment les individus intègrent et deviennent francs-maçons. Elle décide ensuite de poursuivre en thèse, ne se voyant pas « arrêter la socio ». elle parvient à décrocher un CIFRE (convention industrielle de formation par la recherche) sur les centres sociaux, et leurs réponses face aux enjeux du vieillissement, financée par l’URCSS (Union régionale des Centres sociaux et socio-culturels). Pendant sa thèse, elle est donc une salariée-chercheuse dont le travail vise à valoriser et légitimer l’action des centres sociaux auprès de la conférence des financeurs. L’enjeu de ce poste est donc de pouvoir concilier valorisation de la recherche, dans une optique d’objectivité académique et de pouvoir valoriser une action d’un demandeur. Cela entraine un positionnement complexe, entre justifier de son action, valoriser (ou pas) certains aspects de ses écrits, utiles ou non pour la commande, et répondre à ladite commande.

Après son cursus universitaire, elle travaille successivement pour la métropole de Nantes, l’université de Nantes comme enquêtrice sur diverses études (régulation et vente de boissons alcoolisées, pratiques d’automédication, développement psycho-cognitif de l’enfant de familles homoparentales.) 

Une fois sa thèse soutenue, elle décroche un contrat avec l’URCSS comme chargée de mission sur une étude de la prévention du vieillissement, puis de la valorisation des résultats. Enfin elle est engagée comme chargée de projet de la conférence des financeurs auprès de la métropole de Nantes, pour ensuite, une fois ce contrat terminé, pouvoir occuper le même poste auprès du Département de Loire-Atlantique cette fois. Il s’agit d’un poste en CDD pour le pilotage l’animation et l’évaluation du dispositif de la conférence des financeurs.[3].

Ses missions consistent à piloter et animer cette conférence, à faire office de médiateur entre les acteurs, à favoriser l’émergence de projets en rapport avec l’objectif de la loi d’adaptation au vieillissement et d’évaluer l’impact de ces projets. Cette conférence étant un programme coordonné établi tous les 5 ans, il s’agit d’amener la coordination entre financeurs et projet.

L’avantage de ce poste, selon Shani Galland, est de pouvoir avoir une relative autonomie, : « n’appartenant pas à la conférence des financeurs », elle peut présenter ses productions de façon plus objective, sans trop subir le poids de la commande et des attentes des financeurs eux-mêmes.

Pour occuper ce poste, Shani Galland peut s’appuyer sur un parcours diversifié et complet. En effet, ayant à la fois bénéficié d’un cursus universitaire de sociologie et d’un cursus de formation en travail social (éducatrice spécialisée), elle possède des acquis nombreux et variés. Ce parcours, très riche, lui a permis de développer de nombreuses compétences et qualités, importante dans la réalisation des missions qui lui sont confiées.

La mise en valeur de compétence propre à son parcours

Cette présentation de son parcours et de ses missions m’a amené à questionner les compétences en tant que sociologue.

Une des premières choses qui a attiré mon attention, en tant que futur diplômé de sociologie, c’est la question de la mise en valeur des résultats de recherche : comment se justifier dans ses résultats face à des commanditaires qui parfois n’ont pas les mêmes attentes vis-à-vis de la recherche effectuée. Pour sa part, Shani nous a expliqué qu’il s’agit d’un équilibre que l’on développe en lien avec la façon de s’adresser en fonction du public. En effet, on ne présente pas des résultats de la même façon à un financeur que face à des profanes. Il faut donc savoir comment adapter son discours et sa façon de présenter en fonction de qui est en face.

De plus, il est important de parfois se placer position de négociateur, de médiateur avec des personnes qui ont des attentes différentes des vôtres. La façon d’amener le discours est donc aussi importante que le discours lui-même.

Un autre point important, lié à la position de chercheur en milieu universitaire tient aux missions. En effet, en thèse, il faut pouvoir assumer un nombre important de tâches différentes : faire des communications sur son sujet, participer à des colloques, donner des cours, participer à des publications. Tout cela en plus de la recherche elle-même. Cette capacité à pouvoir tenir, valoriser, et produire différents supports de qualité, est donc un atout essentiel à la fois en tant que chercheur mais également dans le milieu professionnel. C’est donc à mon sens, deux des points essentiels qu’une ancienne étudiante puisse donner à des futurs diplômés, ce que Shani Galland a su faire passer de manière claire.

Un grand remerciement à elle pour ce temps qu’elle nous a consacré.

Rédigé par Alexandre Brunet


[1] LOI n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement

[2] CNAS : Caisse nationale de Solidarité pour l’autonomie « qu’est-ce que la conférence des financeurs ? » https://www.cnsa.fr/outils-methodes-et-territoires/conference-des-financeurs consulté le 15 janvier 2022



Citer ce billet
mastertet (2022, 14 février). Travailler avec les collectivités territoriales, un moyen de valoriser les compétences de sociologues. Les carnets de TET. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rah9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.